Atelier Renforcement des capacités des CCM en Réduction de risques chez les Consommateurs de drogues injectables

Le projet régional  de réduction de risques VIH, TB et autres comorbidités est le résultat de l’ambition de l’Alliance Nationale des Communautés pour la Santé appuyée par le Réseau CONTACT de combler un gap important dans le ciblage et l’offre de services de prévention, de traitement et de prise en charge des CDI en Afrique de l’Ouest.  Ainsi, l’Alliance Nationale contre le Sida en partenariat avec Réseau Contact a soumis une manifestation d’intérêt au Fonds mondial pour développer un programme régional sur la réduction des risques de transmission du VIH et  de la Tuberculose chez les consommateurs de Drogues Injectables au niveau de 05 pays de l’Afrique de l’Ouest(Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigéria, Guinée Bissau, Sénégal) . Cette manifestation d’intérêt a été acceptée par le TRP du Fonds mondial lors de sa session de Juin 2015 qui a recommandé à l’ANCS d’élaborer une note conceptuelle régionale pour adresser cette problématique. L’Alliance Nationale contre le Sida (ANCS), présentement dénommée Alliance Nationale des Communautés pour la Santé, a soumis sa note conceptuelle régionale au Fonds mondial, intitulée “Réduction des risques VIH/TB et autres comorbidités et promotion des droits humains auprès des consommateurs de drogues injectables dans 5 pays de l’Afrique de l’Ouest” (Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau et Sénégal). Cette note conceptuelle a reçu l’approbation du Conseil d’Administration du Fonds mondial, pour son financement en tant que programme régional.

Le programme regional (PARECO en sigle) vise l’amélioration de l’accès aux services de réduction des risques (RdR) et la promotion des droits humains des CDI par:

  • la promotion d’un plaidoyer dans les pays qui n’ont pas encore initié l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de réduction des risques comprenant plusieurs mesures et programmes visant à réduire les conséquences négatives de l’usage de drogues;
  • le renforcement de l’information stratégique permettant de mesurer l’ampleur du phénomène à travers des évidences basées sur des données fiables ;
  • l’élaboration et le renforcement d’une démarche de santé publique et de droits humains pour répondre aux besoins sanitaires et sociaux des CDI ;
  • la formation et la prise en compte par les programmes VIH/TB/Hépatites virales des besoins spécifiques des CDI ;
  • la création d’un environnement favorable pour lever les obstacles sociojuridiques qui limitent l’accès à la prévention et aux soins des CDI ;
  • et le développement de projets modèles innovants en réduction de risques permettant un partage régional des meilleures pratiques.

C’est à cet effet que l’ANCS, à travers le projet PARECO (Programme régional de réduction des risques VIH/TB et autres comorbidités et promotion des droits humains auprès des consommateurs de drogues injectables au Sénégal ) a organisé cet atelier de renforcement des capacités des CCM en Réduction de risques chez les Consommateurs de drogues injectables, qui se tiendra du 11 au 13 Juillet 2017 à l’Hôtel Mirabelle sis à la Riviera Palmeraie à AbidjanIl aura pour objectif majeur de renforcer les connaissances et les capacités des CCMs en matière de RdR afin de leur permettre de l’intégrer dans les futures propositions techniques et financières à soumettre aux donateurs.